Le colloque : « image et manipulation »
17-22 mars 2019

L’omniprésence de l’image dans notre vie est une évidence. Nous consommons toutes sortes d’images, non pas seulement celles du cinéma, mais également celles qui circulent dans les différents supports médiatiques dont la TV, l’internet et les réseaux sociaux.

Nous ignorons l’ampleur de cette consommation de même que l’effet qu’elle provoque sur les individus.

La puissance de l’image est due en particulier à son pouvoir de susciter l’adhésion du public, voir sa croyance à ce qu’elle lui montre de bien ou de mal. Ce qui a toujours inquiété, c’est que ce public est dépourvu de la conscience et de l’éveil nécessaires face à l’image.

La communication qui devient largement visuelle est malheureusement objet de manipulation. C’était déjà vrai des premiers temps du cinéma. Non seulement, l’image manipule les esprits mais on la manipule afin de la détourner. Cela devient d’autant plus vrai que de nos jours grâce à la numérisation, la manipulation prend des dimensions inquiétantes. Les enfants et les jeunes qui sont harcelés et hypnotisés par des images séduisantes en sont les premières victimes.

Dans ces conditions, l’éducation aux médias devient un impératif urgent. La critique cinématographique sensée éduquer le public du cinéma ne suffit plus. Nous avons besoin d’un discours critique et d’un ensemble de pratiques susceptibles d’éveiller le public médiatique en général.


Le FIFEJ, acteur national de l’éducation par l’image en Tunisie et qui a toujours été une tribune pour débattre des problématiques qui touchent les jeunes, organisera ce colloque qui portera sur le thème « image et manipulation ».

Nous proposons les axes de réflexion suivants :
– Sur le plan technique, jusqu’où on peut aller dans la manipulation de l’image ?
– Quels sont les effets d’ordre social, culturel, idéologique voire politique ?
– Quel constat à faire au niveau de l’éducation du public ?