Jurys

Sulafa Hijazi - Syrie

Visual artist, Director and Producer

FR : Sulafa Hijazi , née à Damas en Syrie est réalisatrice et productrice. Elle a fait des études à l’institut supérieur de l’art dramatique en Syrie. Elle a étudié aussi aux «  Stadeshule Art Academy «  à Frankfurt Am Main en Allemagne dans « le class de Jadith Hopf ».
Sulafa Hijazi a commencé sa carrière professionnelle dès 1997 en tant que scénariste et réalisatrice de séries d’animation de TV. Auteur d’autres films et de production médiatique, elle a toujours porté un intérêt particulier à l’éducation des enfants et leur développement social. Membre fondateur de l’équipe de « Spacetoon » (première chaine satellite gratuite pour les enfants)
A reçu plus d’une douzaine de prix pour ses travaux, (Hollywood, La Russie, L’Inde, Caire, L’Iran …) dont son dernier long métrage d’animation « The Jasmine Birds ».

Elle a fondé en 2010 blue.dar, une maison de production d’art numérique en Moyen-Orient et fait partie d’un réseau d’experts nationaux et internationaux incluant des artistes, des auteurs , des chercheurs, des professeurs et des animateurs.

www.bluesdar.net

Cathy de Haan - Allemagne

has an ongoing love affair with independent cinema and new film aesthetics….

As curator she develops for film festivals and cultural institutions programmes and workshops – focusing on film, literature, music and transmedia. From the Arab World to Central Asia ­ from Latin America to Eastern Europe she incites new perspectives on art and interdisciplinary projects with international accomplices.

She lectures in Germany and abroad on creative writing, dramaturgy, media aesthetics and film theory.Among her partners are Goethe ­ Institut, Robert Bosch Stiftung, Berlinale, Achtung Berlin – new German film award, FENAVID Santa Cruz/ Bolivia, goEast Festival Wiesbaden and Power to the Pixel, London. She is member of diverse juries as the short film fund of the BKM (Federal Government Commissioner for Culture and the Media) and the Female Artists Program of the Senate of Berlin. As Artistic Director of OSTPOL she produces international cultural projects, like “Matter of Opinion” or the experimetal film program „lab/p – poetry in motion“ for writers and directors. She is co­founder and co­director of CINEMATCH a documentary und fiction development program and network for independent film making.

In 2016 she became Artistic Director of LUCAS – Festival for Young Film Lovers (Deutsches Film institut ­ DIF) for which she strives to win young audiences for the cinema of tomorrow.

Cathy de Haan is a member of the European Film Academy and holds a PhD. in communication.

Ahmed Rashwan - Egypte

مخرج ومنتج سينمائي مصري . مدير شركة دريم برودكشن  ، تخرج من معهد السينما عام 1994 . قدم اكثر من عشرين فيلم قصير وووثائقي شاركت في العديد من المهرجانات ، وحازت على العديد من الجوائز .

في عام 2008 , قدم الفيلم الروائي الطويل ” بصرة ” الذي شارك في 14 مهرجان دولي ومحلي ، وحاز على 6 جوائز  .

في عام 2011 قدم الفيلم الوثائقي ” مولود في ٢٥ يناير ” الذي عرض في اكثر من 10 مهرجانات ، وحاز على 3 جوائز ، وفي عام 2014 اخرج الفيلم الوثائقي “جزيرة الأقباط ” ، وفيلم “أصوات خلف الأسوار” عام 2016

– شارك رشوان كعضو لجنة تحكيم ، وعضو لجان الاختيار والتنظيم في عدد كبير من المهرجانات الدولية و المحلية ، وعمل كمحاضر ومدرب في عدد من المدارس و الورشات السينمائية .

Mohamed Bensalah - Algerie

Enseignant-chercheur, Cinéaste, Critique cinématographique

Président d’honneur du Festival d’Oran du film arabe, M.Bensalah est titulaire du Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA-cinéma-1977), du Doctorat Es-Lettres et Sciences Humaine (1969) – Université Paul Valery-Montpellier III) et du Diplôme de réalisateur auprès de l’Institut supérieur des arts de diffusion de Bruxelles. Il a été l’assistant de plusieurs cinéastes de renoms avant de réaliser plus de 50 documentaires et courts métrages et 4 longs métrages (..Les Uns, les autres, 1972, Le Parasite, 1973 L’abcès, 1974, et Vigilance 1975). Il réalisera pour la TV algérienne un feuilleton social « Radjal Ouarahou Imraa » (6 épisodes) et deux dramatiques théâtrales : « El Khobza » et « El Maïda ». écrites par Abdelkader Alloula. Il fut, en 1988, nommé membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et en 1990, conseiller en communication auprès du Premier ministre. Mohamed Bensalah, qui a collaboré à l’édition de plusieurs ouvrages et publications scientifiques et à plusieurs festivals internationaux, en tant que membre de jurys, est aujourd’hui enseignant-chercheur à l’université d’Oran-Es-Sénia et au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC). Il est aussi critique de cinéma et chroniqueur de presse. Son dernier ouvrage « Cinéma de la Méditerranée : une passerelle entre les cultures ».

Ikbal Zalila - tunisie

Docteur en arts et sciences de l’Art

Ikbal zalila est Docteur en arts et sciences de l’Art option Etudes cinématographiques de l’université de Paris I la Sorbonne. Il enseigne le cinéma à l’Isamm ( Université de Manouba) depuis 2001. il a présidé l’Atpcc entre 2008 et 2010. Il a été directeur artistique des journées cinématographiques de Carthage en 2014. A été critique au quotidien tunisien d’expression française le « Temps » et au quotidien d’expression arabe « Le Maghreb ».

Jury de compétition Nationale du 1er court métrage

Hélène Catzaras

Actrice

Hélène Catzaras née en 1956 à Djerba au sein de la communauté grecque : sa mère, Amirissa Tsambazi, est née à Kastelórizo (Grèce) et son père, Michalis Katsaras, à Sfax (Tunisie). Elle étudie à Tunis puis à Paris où elle obtient une maîtrise en philosophie esthétique à la Sorbonne. Dans le même temps, elle joue au théâtre avec le comédien Ahmed Snoussi qui devient son compagnon et le père de ses deux enfants. Elle mène ensuite une carrière d’actrice dans des films tunisiens et étrangers, ainsi que dans des séries de télévision. Elle dirige également l’Espace culturel grec de Tunis.

Mohamed Dammak

Cinéaste

Mohamed Damak est né en 1952 à Sfax, en Tunisie. Après des études de cinéma en France, il retourne en Tunisie et réalise, en 1980, un premier documentaire autour du Festival de Carthage, «L’Espoir».

Il enchaîne avec «Jamoussi en 1982, et «Hammamet, culture et nature» en 1984. Après deux courts-métrages de fiction «Horoscope» et «La Mort en face», il tourne son premier long-métrage «La Coupe».

Il s’oriente ensuite vers la publicité et tente, en 1994, une expérience télévisuelle avec Photo-minute, une série en quinze épisodes. En 1996, il revient au cinéma avec «Quartier Tam Tam», et en 1998, il réalise «Le Festin» et «Jeudi après midi»

Chokri Mabkhout

Ecrivain

Chokri Mabkhout est un chercheur académique spécialiste en linguistique et en analyse du discours. Il est titulaire d’un doctorat  d’Etat. Ancien doyen de la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de Manouba, il est, depuis 2011, président de l’Université de Manouba. Il est également le responsable de la revue académique « Annales de l’Université Tunisienne » et le directeur responsable du magazine culturel « Nouvelle pensée ». En plus de son statut académique, Chokri Mabkhout est considéré comme l’une des personnalités culturelles influentes en Tunisie par ses multiples conférences dans les forums associatifs et ses diverses interventions dans les différentes rencontres nationales, arabes et européennes. Son œuvre «Taliani» (l’Italien) a remporté le Prix International du Roman Arabe (BOOKER). Il a récemment publié un recueil de nouvelles intitulé «Madame la Présidente ».

Jury enfants

Bayrem Zouaghi

Youssef Marouani

Abdelhamid Hannechi

Molk Dhouibi

Mariem Dhifallah